11 OCT 18 0 commentaire
Tous ensemble contre le cancer du sein !

Tous ensemble contre le cancer du sein !

À l’occasion d’Octobre Rose, le mois consacré à la lutte contre le cancer du sein, la Clinique du Saint Cœur à Vendôme, associée à l’ADOC 41, la ligue contre le cancer et Onco 41,  se mobilise et organise des actions de prévention, de sensibilisation et d’information, le mardi 16 octobre prochain.

  

En effet, une journée « tous en rose » aura lieu à la Clinique, en présence de l’ADOC 41. Un bon moyen de rappeler que le dépistage est la meilleure arme face au cancer du sein ! On estime qu’une femme sur 8 sera confrontée à cette maladie au cours de sa vie. En France, c’est d’ailleurs le cancer le plus fréquent au sein de la population féminine avec 54 000 nouveaux cas détectés chaque année, et le plus meurtrier, avec 12 000 décès par an. Dans les trois quarts des cas, il se développe chez des femmes de plus de 50 ans.

 

 

Apprendre l’autopalpation des seins

 

En partenariat avec le laboratoire ROCHE, les participantes qui le souhaitent pourront aussi s’initier à l’autopalpation des seins sur une réplique de buste de femme. « Notre but est d’apprendre aux femmes les bons gestes pour dépister précocement des anomalies, explique Elisabeth Gault, sage-femme à la Clinique. Huit tumeurs sont cachées à l’intérieur de ce buste en silicone. »

 

Mais lors d’une autopalpation, que faut-il chercher concrètement ? « Cela peut-être une boule palpable, une rétractation ou un épaississement de la peau, un écoulement au niveau d’un mamelon, une rougeur ou des veines apparentes, une variation de la taille et de la forme d’un sein… En clair, toute anomalie d’apparition récente doit alerter les femmes et les inciter à consulter leur médecin », précise la sage-femme. Et mieux vaut consulter son médecin parce que l’on s’inquiète et être rassurée, plutôt que de ne pas s’examiner !

 

En plus de l’examen annuel (recommandé chez un médecin ou un gynécologue) et de la mammographie (dépistage gratuit, recommandé tous les 2 ans entre 50 et 74 ans pour les personnes à risque faible à modéré de cancer du sein), l’autopalpation des seins peut alors en effet aider à un dépistage précoce. « Nous recommandons de faire cet auto-examen régulièrement, à partir de 20 ans, quelques jours après les règles quand les tissus sont alors plus souples », précise Elisabeth Gault. Plus une tumeur est détectée tôt, plus les chances de guérison d’un cancer du sein sont élevées.

 

 

Informations pratiques : Nous vous attendons nombreux le mardi 16 octobre 2018, à la Clinique Saint Cœur : 10 bis, rue Honoré de Balzac – 41100 Vendôme.

  • Stand d’information de l’ADOC 41, de 9h à 16h
  • Stand d’initiation à l’autopalpation des seins : de 9h30 à 13h

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.