29 JAN 15 0 commentaire
Paru dans la Nouvelle République – La clinique du Saint-Cœur étoffe ses services

Paru dans la Nouvelle République – La clinique du Saint-Cœur étoffe ses services

Embauche de médecins, développement de l’ambulatoire et rénovation des bâtiments sont au programme de l’établissement en 2015.

La thématique du partenariat et de la mutualisation est aussi d’actualité à la clinique Saint-Cœur. « Nous devons adapter notre structure. L’organisation ne cesse d’évoluer et ce sera le cas avec le développement de la chirurgie ambulatoire », résume Nadine Potier, directrice de la clinique. L’ambulatoire, c’est-à-dire la présence du patient une seule journée au sein de l’établissement, représente aujourd’hui près de 50 % des hospitalisations de la clinique du Saint-Cœur. « Et ça va encore évoluer », prédit le Docteur Jean Callier, vice-président du conseil d’administration. En effet, la clinique fait partie du groupe de travail dirigé à l’échelle de la région Centre par le professeur Buten, du CHU de Tours. Elle vise à optimiser la chirurgie ambulatoire.

La clinique devra donc lier des partenariats avec des services de soins de suite, des praticiens libéraux afin de créer un réseau qui permette au patient d’être suivi à son domicile. Autre évolution de la prise en charge, sur la discipline de cancérologie cette fois. « Nous voulons assurer le parcours complet du patient, notamment dans le dispositif d’annonce. » Deux infirmières seront ainsi formées dans ce cadre et seront appuyées par une psychologue dans le contact avec les patients.

L’arrivée d’un nouvel urologue à la clinique du Saint-Cœur, le Dr Jean Tsohatzis, qui est arrive de Grèce en juin dernier, permet aussi de compléter l’offre médicale. « Nous avons désormais deux médecins dans cette spécialité, ce qui est essentiel pour assurer les urgences », se félicite le Dr Callier. En effet, le Dr Desfemmes est installé à mi-temps au Saint-Cœur et à mi-temps à la polyclinique de Blois. « Nous ne sommes pas administrativement associés, mais nous fonctionnons en partenariat, il y a désormais une permanence 24 heures sur 24 », résume le Dr Tsohatzis. L’équipe médicale a également accueilli cette année le docteur Mathieu Aubault, spécialiste en orthopédie.

Autant d’évolutions médicales qui s’accompagneront, en 2015, d’une évolution logistique. « Nous allons rénover l’établissement sur trois ans », annonce ainsi la direction. L’opération se fera étage par étage, sur les trois étages. « Les devis sont en cours. » Le chantier devrait démarrer en 2015.

© La Nouvelle République – 27-01-15 – Par Aziliz Le Serre

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.